la compagnie

Le clown revient aux besoins fondamentaux, à la simplicité, à la sincérité, et au sourire. C’est ce que la compagnie, à travers ses spectacles et ses interventions,  porte et revendique : le droit à la simplicité, l’absolue nécessité de la bienveillance, et parler sérieusement de nous sans se prendre au sérieux.  


Après « Petite cuisine » (création 2006 traitant du gaspillage au travers d’une recette de cuisine), « Un clown comme un autre » (création 2010 traitant de la différence à travers la rencontre avec un clown), et après de nombreuses interventions en milieux fragilisés (de 2005 à 2013: institutions médico-sociales, écoles spécialisées….), la compagnie signe en 2017, sa  création la plus personnelle puisque se nourrissant des histoires des deux protagonistes et auteures, « Le Fabuleux Petit Grand Cirque Ernest Ridanto » abordant les thèmes de la filiation et de la fratrie ( la sororité dans ce cas); la compagnie s’est entourée pour ce faire du brillant metteur en scène clown et circassien : Johan Lescop (Cie Lapsus, Yann Frich, Cie Toi d’abord, Cie Les gums …). En 2019, une petite forme voit le jour « Hymne à la nature » type cabaret , et en 2020, en plein chamboulement covidesque ,  l’entrée en création de « Je suis dix » (titre provisoire) traitant de la dyslexie. . La compagnie joue aussi bien en salle qu’en spectacle de rue, ainsi que pour les écoles ( voir projet pédagogique) , college et lycée; jouer partout et pour tout le monde. »

Myriam Masson-Portigliatti

Le rire comme outil de dédramatisation pour dépasser les aléas de la vie, l’art comme vecteur de transformation du quotidien. C’est très tôt que je découvre cette évidence qui sera une recherche de chaque instant.

Musicienne, comédienne, circassienne, j’ai longtemps envisagé la vie en faisant dix choses à la fois. Après une licence en science de l’éducation, en parallèle avec une formation continue à l’institut de Rythmique Jacques Dalcroze de Genève, et un perfectionnement intense en art du cirque et théâtre, je me décide à plonger entièrement dans la marmite.

J’explore tour à tour la vie d’auteure, compositrice, interprète, circassienne, comédienne et co-fonde la compagnie circassienne de rue «Kezako» avec laquelle j’ai eu  la chance d’explorer la transformation de l’urbain et du quotidien durant 10 ans. (…)

(...)

En parallèle  j’ai pu continuer ma vie de musicienne  pour de nombreux groupes  («Lalala», «Les Pâquerettes», «La Chevelue»…), et mon engagement social et artistique en animant des ateliers circassiens et clown dans divers coins de l’univers (Insertion jeunes en difficulté, ateliers relais, suivi et accompagnement de mise en jeux de troupes semi-professionnels et compagnies professionnelles…).

En 2005, je choisis résolument la voie du clown et fonde la Cie La Ridanto et c’est en 2007 que j’ intègre l’association de clown hospitalier « Docteur Clown » . Aujourd’hui , je partage mon travail entre la création de spectacle et les interventions clownesques à l’hôpital. Un credo : aborder les aléas de la vie par la lorgnette du décalage heureux qu’apporte l’art clownesque.

Anne-Yvonne Daniel

Anne est une chercheuse d’or;

«Je vois les rires comme des pépites d’or… Cette émotion si précieuse qu’est la Joie (et ses rires) est aussi bien fragile et parfois rare selon les contextes… Alors j’en prends soin; la recherche, elle me nourrit ; mais j’avoue : j’étais bien loin d’imaginer que cela deviendrait mon métier ! Merci, merci!

Je découvre le cirque en Bretagne à l’âge de 17 ans, je m’évade dans cet univers qui m’offre de la liberté. En parallèle je poursuis des études d’architecture intérieure. Je deviens maquettiste (en architecture volume) j’aime transformer la matière. Puis rapidement ma curiosité m’ammène à découvrir le Clown et là je prends perpète pour mon plus grand plaisir ! » (…)

(...)

quelque chose me dit que j’ai mis la main sur un fillon d’or…. De formations en déformations je m’y consacre très sérieusement ; En 2005 j’intègre la cie la Ridanto c’est là que démarre les spectacles et les interventions clowns auprès de personnes fragilisés. C’est bien ça ! Ce nez rouge est un passeport qui ouvre les portes de l’humanité !Je deviens Clown à plein temps  Je peux y mettre tout ce que je suis( : danse bretonne,danse tout court, claquette, perfectionniste, sportive, étourdie, encore un peu à l’Ouest …) j’y suis toute entière pour le meilleur et pour le rire ! Le clown me permet de rendre l’ordinaire , extraordinaire, de voir le beau dans le défaut et…..surtout de me marrer !!! et ça c’est précieux !

En 2010, j’intègre l’association « docteur clown »(clown à l’hôpital) l’aventure continue ! 

la ridanto c’est aussi…

katarina / écriture / com.

Myriam Masson-Portigliatti

adélaïde / écriture / décor

Anne-Yvonne Daniel

mise en scène

Johan Lescop

Rémy Ledudal

Costumier

Renaud Colonimos

Régie son et lumière

Adrian miranda

Régie son et lumière

 

Juliette Berroteran

Graphiste

 

Muriel Spay-Deslandes

Administratrice

 

Chargée de diffusion : Nous Production : Compagnie La Ridanto
Crédit photo: Clair’ett, Laurence Luyet, Yannis Portigliatti , Philippe Borg Crédit vidéo: Didier Lapalud, Isabelle Gerin, Yannis Portigliatti , David Kleiner